D'indépendant à indépendant, 13 conseils utiles

Prendre la décision de se mettre à son compte n'est pas toujours évidente. On quitte le confort de l'employé pour la liberté de l'indépendant, mais aussi pour toutes les responsabilité qui vont avec. Il n'est pas toujours évident de savoir la voie à suivre et personne n'est plus là pour vous dire quoi faire… Etant aussi passé par là, je vous propose quelques conseils basés sur mon expérience personnelle.

Entrepreneur avant tout!

Designer, graphiste, intégrateur, développeur: maintenant que vous êtes indépendant, vous êtes un entrepreneur. C'est à dire que vous êtes responsable non seulement de vous-mêmes mais aussi de votre futur. Prenez les choses en main et prenez les devants, au niveau de votre travail comme de votre vie privée. Votre salaire, votre prévoyance, votre image de marque, vos projets, etc. vous êtes responsables de tout ça maintenant.

Prospectez quand vous avez trop de travail

Il est facile de se laisser emporter par l'idée qu'on a largement de quoi faire et ne plus s'occuper de sa prospection. Mais le temps de latence entre un projet terminé et un nouveau mandat peut être très frustrant. Alors recherchez déjà votre prochain client afin de pouvoir attaquer le travail dès que possible.

Construisez votre réseau

On ne le répètera jamais assez: c'est votre réseau qui vous rendra fort! Allez à des événements locaux, participez à des conférences, investissez-vous dans les communautés autour de votre profession et rencontrez des gens.

Ces gens seront peut-être vos prochains clients, partenaires, associés, fournisseurs ou même employeur si vous décidez de retourner travailler un jour pour quelqu'un d'autre.

Soyez disponibles pour vos clients

Il n'y a rien de pire qu'une personne qui ne donne pas signe de vie. Répondez aux mails, tenez au courant vos contacts. Même si vous êtes sous l'eau: envoyez une rapide réponse pour dire que vous avez bien reçu le message et que vous vous en occuperez plus tard.

Dans la même veine: mettez en place un répondeur automatique si vous êtes absent durant plusieurs jours.

Devis signé!

Même si j'établis une relation sur la confiance avec mes clients anciens et nouveaux, je demande quasi systématiquement que l'on me retourne le devis approuvé et signé. C'est un peu procédurier j'en suis conscient mais en cas de litige cela peut faire toute la différence d'avoir une trace écrite.

Je précise que je n'ai jamais eu à me "servir" de cet outil et j'espère ne jamais en avoir besoin!

Facturer ne veut pas dire être payé

Facturez dès que possible. Ça n'est pas parce que vous facturez aujourd'hui que vous serez payés demain. Même si le délai légal officiel est de 30 jours (en Suisse), il peut arriver que votre facture soit réglée à 45 ou encore 60 jours.

Et même 30 jours: c'est très long quand il s'agit d'un gros projet qui s'est étalé sur plusieurs mois! Votre proprio, votre assureur et les impôts n'attendront pas, eux.

Gérez vos problèmes en assumant vos erreurs

Même si je ne le souhaite à personne, il ne faut pas se leurrer: il y aura forcément un moment qui va mal se passer. Du petit grincement au gros problème, savoir reconnaitre ses erreurs est une force et non pas une faiblesse.

Discutez-en avec votre client, expliquez-lui ce qui n'a pas joué, en toute franchise et sans essayer de vous trouver des excuses. Non seulement c'est beaucoup plus honnête, mais ça sera très apprécié par votre interlocuteur.

A noter qu'il peut-être de bon ton de faire un geste commercial dans ce genre de situations…

Vous valez ce que vous valez

Votre client/prospect vous trouve trop cher? Il connait une personne qui peut faire la même chose pour le quart du prix? Laissez-le aller chez cette personne. Travailler avec vous a une valeur, on choisit de l'accepter ou de la refuser, mais pas de la marchander.

En revanche si tous vos clients vous disent que vous êtes trop cher, c'est peut-être qu'il faut revoir vos prix ;-)

Votre matériel est votre outil de travail

Votre ordinateur, vos stylos, vos carnets de croquis, vos logiciels et même votre lampe de bureau sont vos outils de tous les jours. Ne les voyez pas comme une charge mais comme un investissement: c'est eux qui vous permettront de bien travailler. Le bon marché coûte cher sur le long terme.

Et pour l'informatique: ne vous jetez pas sur les dernières mises à jour si vous n'êtes pas certains que tous vos logiciels sont parfaitement compatible.

Ecoutez votre cerveau, mais écoutez surtout vos tripes.

J'espère que nous aurons tous le luxe un jour de pouvoir "sélectionner" nos clients. En attendant, sachez écouter vos tripes: si vous ne le sentez pas, mais alors vraiment pas, laissez passer. D'autres occasions viendront…

Il est important de travailler dans un cadre qui nous convient, après-tout c'est pour ça que nous sommes devenus indépendants.

Karma

C'est une pratique sur le long terme que je m'efforce d'appliquer et qui a toujours porté ses fruits: faites les choses bien, faites votre travail honnêtement et le retour d'ascenseur se fera un jour ou l'autre.

Cela peut prendre du temps, cela peut être frustrant de voir les "requins" autour de vous progresser plus vite mais restez fidèles à vos engagements. Si vous ne vous respectez pas vous-mêmes, personne ne le fera.

Le temps libre est important, ayez des side projects.

On a choisi d'être indépendant aussi pour avoir plus de libertés. Travailler à fond pour ses clients c'est bien, mais s'offrir le temps de bosser sur des projets annexes c'est encore mieux. Pas besoin de lancer le concurrent de Facebook durant votre temps libre, mais juste un petit projet qui vous tient à cœur.

Le travail ça n'est que le travail

Cela peut paraitre comme un anti-conseil mais c'est la chose la plus précieuse que j'ai appris durant ces 18 derniers mois. Apprenez à relativiser, ne négligez pas votre famille et vos amis. Soyez pros mais vous êtes avant tout humain, tout comme vos clients, tout comme vos fournisseurs…

Bonne chance pour la suite de vos aventures!